Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 21:45
Le 23 janvier nous avons continué à explorer cette idée paradoxale de la disparition du livre dans la perspective, peut-être, d'une ré-invention du-dit livre.
Ainsi, après avoir parcouru les méandres de WAXweb, le CD-Rom de David Blair, nous avons visionné ce que David Blair appelle dans son film "la télévision des armes". Il s'agit de "Safe Distance", une vidéo extraite de la boîte noire d'un avion de chasse de l'US Air Force qui s'est crashé dans la région de Novi Sad en 1999.
J'ai découvert cette vidéo à Forbach il y a quelques années, lors d'une exposition à laquelle je participais au Castel Coucou. A cette occasion une soirée de concerts était organisée, et lors de cette soirée Joachim Montessuis avait présenté sa propre version de cette bande vidéo "Safe Distance Revisited". Il s'agit d'un document exceptionnel : les dernières minutes de vol d'un chasseur faisant parti d'un escadron des forces de l'OTAN, qui rentre d'une mission de bombardement près de Novi Sad et qui se trouve pris dans le feu de la DCA Serbe. Cet épisode de la guerre d'ex-Yougoslavie se trouve enregistré sur une bande VHS 8 Sony. Ce qui est impressionnant c'est le contraste entre l'interface électronique de navigation (similaire à celle d'un jeu vidéo) et la réalité que l'on entend, les dialogues codés entre les pilotes des quatre avions, les dérapages des voix et l'accélération dramatique des événements. Aujourd'hui on peut télécharger la vidéo sur le site du centre d'art de Novi Sad et y découvrir aussi les dialogues retranscrits sous la forme de "military poetry" http://www.kuda.org/_poezija.htm.


Pour conclure mon cours, nous avons pu observer le livre de Yùichi Yokoyama : "Combats" (éditions matière 2004).
J'ai découvert Yùichi Yokoyama il y a deux ans avec "Travaux publics", un manga qui nous décrit et nous donne à entendre la matière de quelques étranges chantiers. Ce qui passionne Yùichi Yokoyama semble être le mouvement de la goutte d'eau qui tombe, le crissement du gravier qui glisse de la benne, le brouhaha de la pelouse qui pousse... Tout cela dans la forme et le format du manga. A la suite de "Travaux publics", "Combats" nous place au centre d'échanges violents d'objets volants très identifiés. Un de ces épisodes : "Livres", nous décrit un combat à coup de livres qui volent, s'éclatent, sont explosés, tranchés et déchiquetés. Le lecteur est placé au centre de ces mouvements, et ainsi, peut observer les différents détails de ces livres malmenés. Quels étranges mangas, je vous les recommande !

www.telepathic-movie.org
www.kuda.org
www.eternalnetwork.org/jm/
www.matiere.org/yokoyama.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires