Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 19:33

Ce weekend l'hebdomadaire Le Monde 2 utilise en couverture une photographie de Desiree Palmen, une artiste originaire de Rotterdam (ces images illustrent un article à propos des techniques de surveillance).
J'ai découvert cette artiste il y a quelques années, alors que je préparait un cours sur l'histoire du camouflage. J'aime beaucoup son travail, elle joue de manière très simple et très efficace avec les images, tels ses détournements de journaux "Daily Uniforms" datant de 2003.


A partir de 1999 elle décide, en réaction à l'installation de caméras de surveillance à Rotterdam d'entamer son impressionnante série : "Camouflage".
Pour réaliser ses images elle photographie des sites surveillés, puis peint un costume, se met en situation et réalise sa photographie. C'est d'une simplicité déconcertante et symboliquement très fort
(surtout lorsqu'à Jerusalem la police surgit en arrière-plan !).


Desiree Palmen pousse le jeu jusqu'à déplacer l'expérience dans son espace intime ("Interior Camouflage"), ce qui, tout en continuant de souligner les limites de la logique de vidéo-surveillance, nous renvoie dans le même temps à des références cinématographiques ou littéraires telles que "l'homme invisible" ou encore "Le passe-muraille".
Tout à coup l'aspect critique et très contemporain de cette œuvre (même si sa facture n'est pas high-tech) s'enrichie d'une qualité plastique et sensible remarquable, car, en définitive, tout cela n'est rien d'autre que de la peinture.


Partager cet article

Repost 0

commentaires