Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 18:36

Il y a deux ans, une amie londonienne, m'avait offert un superbe livre de Phil Baines sur l'histoire graphique de Penguin Books, célèbre éditeur anglais, inventeur en 1935 du livre de poche.
J'ai récemment trouvé quelques ouvrages de la période des années quarante, superbement designés par Edward Young.


La fameuse collection de livres identifiables grâce à son drôle de pingouin et à ses couvertures aux couleurs "fraîches" : orange pour la collection de fictions, vert pour le crime, bleu foncé pour les biographies, cerise pour les récits de voyages et d'aventures, et rouge pour le théâtre.
Les ouvrages photographiés datent de cette période. A partir de 1937 une autre collection voit le jour : "Pelican Books".
Puis en 1939 apparaît la collection "King Penguins", dont fait parti ce très bel ouvrage sur la tapisserie de Bayeux. L'idée de cette collection est de produire des ouvrages de grande qualité réalisés dans des conditions d'impression optimum. Je peux vous le confirmer : cet ouvrage sur la tapisserie de Bayeux, conçu en 1949 par William Grimmond, est le plus beau livre que j'ai pu consulter sur le sujet. Je vous recommande la réédition de 1953. Pour l'anecdote, l'imprimeur s'est déplacé à Bayeux pour vérifier et régler précisément la qualité des couleurs des reproductions à partir de la tapisserie originale. Le résultat est impressionnant.
Comme vous pouvez l'observer : le logo de l'éditeur, et la référence de l'ouvrage, ont été placé sur la tranche d'une manière discrète et élégante.
Pour en finir avec ces livres que j'apprécie particulièrement, à partir de 1944 est produite une collection qui n'est pas très éloignée de la précédente, pour ce qui est de la volonté de qualité : "Penguin Modern Painters", dont le propos est la promotion de la peinture contemporaine.
Pour ce faire les ouvrages sont commercialisés à bas prix (three shillings and sixpence) bien que la réalisation de ceux-ci nécéssite une grande rigueur de mise en œuvre.
Aussi, malgré la période difficile, l'éditeur prend soin, tout comme pour la collection "King Penguins" d'imprimer les reproductions couleurs des peintures au plus près des originaux, le désir revendiqué étant la volonté d'une sensibilisation du public à cette peinture parfois difficile d'accès.
Pour ce qui est de l'ouvrage sur Ben Shahn, un peintre américain, auteur d'affiches de propagande, que j'apprécie particulièrement : il est là encore parfait.

www.penguin.co.uk

Partager cet article

Repost 0

commentaires

YANN 23/02/2009 18:41

ATTENTION!... Le mot anglais "penguin" ne se traduit pas par "pingouin", mais par "manchot"... Et c'est bel et bien un manchot qui figure sur le logo !...

tw. 23/02/2009 21:30


Oui : le pire c'est que je le savais, mais j'avais oublié.
Merci beaucoup pour la correction, cette fois-ci c'est bien ancré !!! 


samuel 21/04/2008 09:45

Les nouvelles collections chez penguin, réalisées par david pearson, sont très réussies aussi. Particulièrement les great ideas : couverture blanche, impression typo noire & rouge, graphisme entièrement revu en fonction de chaque livre. Et toujours très juste dans le rappel historique.C'est le même davaid pearson qui s'occupe des très belles éditions zulma.http://www.davidpearsondesign.com