Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 21:32

Cette semaine nous démarrons, avec Paul Collins, un atelier nommé "Disney / Struthof : le train des invisibles".
Si l'atelier portait ce titre "Disney / Struthof" c'était parce que nous devions traverser la France via EuroDisney, le champ de bataille de Verdun, puis conclure notre parcours par la visite du camps d'extermination du Struthof, en Alsace.
Malheureusement ce projet s'est vu récement annulé. Aussi nous avons tenu à ce que les étudiants inscrits puissent mener leurs recherches, c'est pour cela que nous avons transformé ce projet de voyage impressionnant en un atelier de recherche sur les voyages mentaux, imaginaires et les problèmes liés à la perception des évènements, des formes, etc; cet atelier porte donc le même titre auquel j'ai ajouté "Le train des invisibles", en référence à une pièce sonore de Rémy Carré que j'ai édité il y a quelques année.
Pour explorer sans bouger nous avons fait appel aux célèbres Grands Magasins, spécialistes de ce genre de voyages.
Ils viennent donc présenter leur conférence "Voyez-vous ce que je vois ?" (présentée il y a peu à Beaubourg), mercredi prochain à Caen. cela se déroulera à partir de 18 h30, chapelle St Joseph, à la DRAC de Basse-Normandie.
Et exceptionnellement j'y participe… alors venez apprécier une quarantaine de minutes de relativité de la perception !

"Rien ne m’assure que la couleur que je vois, le son que j’entends, le parfum que je sens soient perçus par mon entourage de la même façon que moi.
Impossible de savoir ce que ressent exactement autrui et dans quelle mesure cette sensation correspond à la mienne.
Problème fréquemment soulevé, souvent l’occasion de discussions interminables, dont nous nous bornerons à débattre, exemples à l’appui, une quarantaine de minutes."
www.grandmagasin.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires