Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 18:05
J'ai reçu ce matin ce désuet mais néanmoins excellent opus du collectif artistique Londonien The Chap.
The Chap c'est aussi une revue décalée sur l'art de se comporter dans le paysage aristocratique britannique, ou plutôt tel que l'imagerie du XIXème siècle nous l'a retranscrit. C'est à dire : comment courir sans perdre son monocle, enquêter sur tout et n'importe quoi la pipe à la bouche, apparaître en société avec élégance, etc., etc. Des figures ou sketches qui ne sont pas sans nous rappeler la dense production des Monty Pythons en la matière (Monty Pythons dont l'un des membres aujourd'hui disparu se nommait Graham Chapman…).
Dans l'opuscule on peut aussi découvrir des adresses de brocanteurs spécialisés en matériel de golf antédiluvien, des publicités pour des lotions capillaires typiques, et des articles sur bien d'autres accessoires sans lesquels le parfait gentleman n'existerai pas. La cerise sur le gâteau étant le faux livre coffret servant à classer sa collection de magasines, que l'on peut commander chez le spécialiste du genre : Original Books !
Quant au disque évoqué ci-dessus, il s'agit d'une exploration de cet univers suranné; une balade en douze titres ponctués de craquements de galettes 78 tours pour gramophones, de rugissements authentiques de lions des colonies et de cliquetis de verres de whisky s'entre-choquant. Parmi ces titres on trouvera : "Champagne Charlie", "The Old Bazaar In Cairo", "Tango Etcetera", "I Don't Want To Join The Army", "I Miss My Swiss" ou encore "I Love Me"…
De quoi passer un bon été à l'ombre de mon cerisier, en savourant un thé glacé, coiffé de mon casque colonial, le visage suant mais orné de larges bacchantes ! isn't it ?

http://www.thechap.net
http://www.originalbooks.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires