Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue !

Bienvenue dans mon cabinet de curiosités, interstice où vous pourrez parcourir de brèves chroniques de mes écoutes, lectures, déambulations et autres découvertes.
Du fond de l'abri, il vous sera possible de suivre mes bidouillages divers…
Enfin, ce blog est aussi un prolongement de mes cours à l'école des beaux-arts (les cités obscures) et à l'université.
Bonne lecture !

Recherche

Archives

12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 20:48
Voilà une des nombreuses chroniques que je suis sensé avoir écrit depuis un bon moment.
Ce moment c'était la fin du mois de mai dernier.
Alors que nous étions en plein travail d'évaluation des recherches des étudiants, à l'école d'art où je travaille; je croisais alors une charmante étudiante de quatrième année, Marie Boisgontier, un objet cartonné à la main.
Marie mène parallèlement des recherches de type documentaires audiovisuels et une production musicale plutôt intuitive, qui lui sert parfois à accompagner ses vidéos.
Depuis un moment nous étions quelques-uns à tenter de la motiver à fixer ses expériences musicales sur support. Voilà qui est fait puisqu'elle a fabriqué un CD emballé dans une belle pochette illustrée en carton gris, très délicate.
La musique enregistrée par Marie, sous le pseudonyme de Mardi, est intemporelle et impressionnante; elle est composée de sons de son environnement proche (voix, bruits de verres, brefs accords de guitare sèche et autres sonorités banales) et tout cela imbriqué produit des chansons délicates, des ritournelles éternelles, parfois en anglais, parfois sous la forme d'onomatopées, et toujours d'une grande qualité mélodique. Les amateurs de Meredith Monk, de Colleen ou de Cocorosie seront aux anges à l'écoute de ces brèves et fragiles chansons.
Vous pouvez écouter quelques morceaux de Mardi sur son MySpace et commander le disque, vendu 10 euros (+ le port) en écrivant à Marie.

http://www.myspace.com/mardi7
http://marie.boisgontier.free.fr
Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 21:20
C'est drôle ! je viens d'écrire cet article à propos de la revue ESOPUS, et en faisant un point sur les numéros antérieurs je trouve la couverture du numéro 4 datant de 2005, représentant une glace fondue sur du bitume.
En rédigeant ce matin cet article je me faisais justement la réflexion que je ne vous avais pas parlé du numéro 44 de la revue MOUVEMENT, elle aussi couverte d'une glace fondue sur du bitume, parution estivale du magazine dans laquelle j'apparais au nom des éditions cactus dans un intéressant article de Léa Lescure : "Rencontres du 3e type".
On ne peut qu'apprécier les similitudes graphiques de ces deux couvertures glacées.

www.esopusmag.com

www.mouvement.net
Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 16:03

J'ai découvert ESOPUS (n°7) il y a quelques mois, lors d'un bref voyage en Allemagne, intrigué par la couverture faite de dessins d'enfants représentant des champs de batailles, et suis encore sous le choc.
Il s'agit d'une superbe revue américaine dirigée par Tod Lippy, un ouvrage pour amateurs de curiosités, amateurs d'art, de graphisme, de poésie, de littérature et de musique.
La modestie du prix est sans rapport avec la très grande qualité de conception et d'impression des ouvrages (la revue est vendue 7,78 euros, port compris, sur Amazon.fr).
Chaque numéro est un objet graphique et musical au contenu éditorial exceptionnel que je ne peux que vous recommander. Pour chaque article on a une mise en page singulière, un choix de papier et de qualité d'impression spécifiques, toujours d'une grande justesse. Au total on parcours 132 pages impressionnantes.
De plus l'amateur trouvera des compléments d'informations, des concerts à télécharger et d'autres liens encore sur le site www.esopusmag.com.


Le top de la revue d'art !!! à commander sur le champ !

www.esopusmag.com
Acheter ESOPUS en ligne
Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 07:56
Cela fait une vingtaine de jours que nous attendions l'ADSL au fond de notre abri champêtre, voilà que ça fonctionne à nouveau : vive le progrès !!!
D'ailleurs, nous avons pu observer que l'évolution technique va de paire avec l'amplification d'une logique Ubuesque (côté humain) : dommage ! tout semble pourtant si simple quand on regarde les publicités, la communication des diverses entreprises (La Poste, Orange, Gaz de France, etc.)…
Repost 0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 13:18
Et voilà une page qui se tourne !
Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 10:50
Lors de mes rangements estivaux de la semaine, en préparation d'un petit déménagement, j'ai retrouvé enfin deux caisses que je cherchais depuis six ans. Si je ne les avais pas retrouvé jusque là, malgré l'impression d'avoir cherché partout, c'est parce qu'elles étaient là où je l'imaginais le moins : dans la cave ! le seul endroit humide de la maison...
Ainsi j'ai pu découvrir ma collection de petits livres de littérature de gare illustrée, ouvrages auxquels je tenais (comme celui ci-dessus) en piteux état. Le pire concerne les éditions cactus, puisque j'ai aussi trouvé un ensemble d'originaux d'auteurs et quelques manuscrits, dont celui de Christophe Tarkos ci-dessous, datant de 1995 et contenant son superbe poème : "Je ne" dans le même état (manuscrit que je pensais lui avoir rendu lors d'un passage à notre appartement il y a plusieurs années, alors que je l'avais invité à l'école des beaux-arts).

Repost 0
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 19:33
Il a fallu 12 minutes aux éboueurs, ce matin, pour charger et broyer l'ensemble des "encombrants" que nous avons déposé la nuit dernière sur le trottoir.
Repost 0
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 21:58
Nous sommes en plein rangements, classements et mise en cartons. J'en ai commandé à peu près 200 pour contenir nos livres et quelques disques; ceux-ci devront rester ainsi pendant quelques mois. Je trie dans mes vieux cartons et retrouve quelques objets accidentellement abandonnés il y a six ans dans la cave humide... ainsi je retrouve un bon nombre d'oeuvres moisies ou transformée en sirop (ouvrages en sucre qui se sont liquéfiés).

Sans doute une bonne manière de se débarrasser des ouvrages non diffusés.
On peut dire que cet été ressemble à un moment transitoire, comme si une première boucle était enfin bouclée et qu'un deuxième temps s'annonçait.
A suivre.
Repost 0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 18:05
J'ai reçu ce matin ce désuet mais néanmoins excellent opus du collectif artistique Londonien The Chap.
The Chap c'est aussi une revue décalée sur l'art de se comporter dans le paysage aristocratique britannique, ou plutôt tel que l'imagerie du XIXème siècle nous l'a retranscrit. C'est à dire : comment courir sans perdre son monocle, enquêter sur tout et n'importe quoi la pipe à la bouche, apparaître en société avec élégance, etc., etc. Des figures ou sketches qui ne sont pas sans nous rappeler la dense production des Monty Pythons en la matière (Monty Pythons dont l'un des membres aujourd'hui disparu se nommait Graham Chapman…).
Dans l'opuscule on peut aussi découvrir des adresses de brocanteurs spécialisés en matériel de golf antédiluvien, des publicités pour des lotions capillaires typiques, et des articles sur bien d'autres accessoires sans lesquels le parfait gentleman n'existerai pas. La cerise sur le gâteau étant le faux livre coffret servant à classer sa collection de magasines, que l'on peut commander chez le spécialiste du genre : Original Books !
Quant au disque évoqué ci-dessus, il s'agit d'une exploration de cet univers suranné; une balade en douze titres ponctués de craquements de galettes 78 tours pour gramophones, de rugissements authentiques de lions des colonies et de cliquetis de verres de whisky s'entre-choquant. Parmi ces titres on trouvera : "Champagne Charlie", "The Old Bazaar In Cairo", "Tango Etcetera", "I Don't Want To Join The Army", "I Miss My Swiss" ou encore "I Love Me"…
De quoi passer un bon été à l'ombre de mon cerisier, en savourant un thé glacé, coiffé de mon casque colonial, le visage suant mais orné de larges bacchantes ! isn't it ?

http://www.thechap.net
http://www.originalbooks.net
Repost 0
3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 21:15
Voilà les superbes fantômes dessinés par Anna, ma jolie petite fille.
Le premier, ci-dessus, fume une pipe qui émet des nuages en forme de fantômes.
Puis on peut aussi rencontrer des fantômes de super-héros !
D'autres fantômes habitent là encore, comme celui qui fume vêtu de son gilet sombre.
Bonne nuit !
Repost 0